THORVALDSEN (B.)


THORVALDSEN (B.)
THORVALDSEN (B.)

THORVALDSEN BERTEL (1768 ou 1770-1844)

On a quelque peine aujourd’hui à comprendre les raisons de l’immense succès que Bertel Thorvaldsen connut en Europe jusque vers 1850. On se l’explique mieux si l’on voit dans l’art un phénomène culturel autant qu’artistique: l’expansion du génie antique et de la tradition méditerranéenne et son importation en Europe du Nord par un artiste doué qui voulut fonder sur l’art antique un art proprement danois. Thorvaldsen fut célébré par son pays natal, le Danemark, et par l’Europe du Nord comme le Phidias moderne. Artiste cultivé, sculpteur de talent (il fut chargé de la restauration des frontons du temple dorique d’Athéna Aphaia dans l’île d’Égine, les sculptures conservées à la glyptothèque de Munich ont été l’objet d’une dérestauration dirigée par Dieter Ohly de 1962 à 1971), improvisateur doué comme en témoignent ses esquisses, Thorvaldsen partagea son existence entre le Danemark et Rome où il passa près de quarante ans et où il devint presque l’égal de Canova à une époque où la sculpture représentait pour beaucoup la forme la plus élevée de la création artistique. La thématique de Thorvaldsen est très proche de celle de Canova, avec une prédilection toutefois pour les genres sévères. Thorvaldsen traite en outre les sujets dans un esprit peu canovien à cause de son goût pour l’archaïsme et d’une sorte de radicalisme artistique qui répugne aux effets gracieux, pittoresques, picturaux ou maniérés qui abondent dans l’art de Canova. Pratiquant surtout les grands genres, le bas-relief, la statue et le monument commémoratif ou funéraire, adaptant l’esthétique et les styles néo-classiques à une conception renouvelée de l’art chrétien, Thorvaldsen imposa un style glacé, avare d’effets personnels (on peut voir la plupart de ses œuvres au musée Thorvaldsen à Copenhague, qui fut organisé du vivant de l’artiste). Sa sévérité représente la tendance la plus puriste du néo-classicisme européen en sculpture.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Thorvaldsen —   [ tɔrvalsən], Thorwaldsen, Bertel, dänischer Bildhauer, * Kopenhagen 19. 11. 1770, ✝ ebenda 24. 3. 1844, Sohn eines isländischenBildschnitzers; studierte an der Kopenhagener Akademie und lebte ab 1797 (mit Unterbrechungen) in Rom, wo er aus der …   Universal-Lexikon

  • Thorvaldsen — Thorvaldsen, Bertel …   Enciclopedia Universal

  • Thorvaldsen — (izg. tòrvalsen), Bertel (1770 1844) DEFINICIJA danski kipar, istaknuti predstavnik kasnog klasicizma u europskom kiparstvu …   Hrvatski jezični portal

  • Thorvaldsen — Bertel Thorvaldsen mit der Büste von Horace Vernet von Horace Vernet (Öl, 1833, Met NY) Bertel Thorvaldsen (* 19. November 1770 in Kopenhagen; † 24. März 1844 ebd.) war ein dänischer Bildhauer …   Deutsch Wikipedia

  • Thorvaldsen — or Thorwaldsen biographical name Bertel 1768(or 1770) 1844 Danish sculptor …   New Collegiate Dictionary

  • Thorvaldsen — /toordd vahl seuhn/, n. Albert Bertal /ahl berddt bardd teuhl/, 1770 1844, Danish sculptor. Also, Thorwaldsen /toordd vahl seuhn/. * * * …   Universalium

  • Thorvaldsen — Thor•vald•sen or Thor•wald•sen [[t]ˈtʊərˌvɑl sən, ˈθɔr [/t]] n. big Albert Bertal, 1770–1844, Danish sculptor …   From formal English to slang

  • Thorvaldsen — /ˈtɔvalsən/ (say tawvahlsuhn) noun Albert Bertal /ˈalbɛət ˈbɛətəl/ (say ahlbairt bairtuhl), 1770–1844, Danish sculptor. Also, Thorwaldsen …   Australian English dictionary

  • Thorvaldsen — D✓Thọr|vald|sen, Thor|wald|sen (dänischer Bildhauer) …   Die deutsche Rechtschreibung

  • Thorvaldsen — /toordd vahl seuhn/, n. Albert Bertal /ahl berddt bardd teuhl/, 1770 1844, Danish sculptor. Also, Thorwaldsen /toordd vahl seuhn/ …   Useful english dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.